The Heavy Rain and Beyond: Two Souls Collection

Bienvenue en 2016, époque où les termes « remaster », « remake », « anthology » et « collection » sont ancrés dans le jeu vidéo aussi profondément que la nostalgie des pixels dans le cœur des joueurs. Ah tiens, en voilà un autre en vue : The Heavy Rain and Beyond: Two Souls Collection qui réunit les deux titres phares du studio français Quantic Dream : Heavy Rain et Beyond: Two Souls. Et, même si le mot n’est pas employé dans le nom de ce coffret, il s’agit bien ici d’un remaster, en plus d’être une collection. Si vous avez déjà la main sur votre porte-monnaie, patientez jusqu’à la fin de ce test avant de jeter votre carte de crédit sur votre PS4.

Beyond: Two Souls, bannière

Développeur : Quantic Dream
Date de sortie : 2 mars 2016
Console : PS4
Genre : Aventures interactives

On va jouer à un jeu

Or donc, pour les non-initiés, sachez que les deux jeux vidéo qui composent ce pack s’appuient sur un principe de choix scénaristiques poussé à son paroxysme. Le joueur doit constamment se mettre à la place de son personnage dans le soft et décider à sa place ; ce qui aura des conséquences à court ou à long termes. Et si nous tentions de faire la même chose avec cette review ? Vous avez très certainement déjà eu dans vos jolies mains cornées par les joysticks et autres boutons un « livre dont vous êtes le héros », non ? Eh bien nous allons expérimenter une interaction similaire aujourd’hui. Vous êtes prêt ?

  • « Heu oui, je crois… », continuez la lecture à partir du point 1.
  • « Ce test me fatigue déjà ! », continuez la lecture à partir du point 14.

1. Vous êtes maintenant en possession du disque de The Heavy Rain and Beyond: Two Souls Collection que vous insérez dans votre PS4. Votre téléviseur indique « encore huit heures d’installation » ; que faites-vous ?

  • « J’attends en fixant l’écran sans cligner des yeux pendant huit heures. », allez à 2.
  • « J’en profite pour réviser mon examen de physique quantique en attendant. », allez à 3.
  • « Je décide de jongler avec des couteaux de cuisine en attendant. », allez à 14

2. Vous êtes retrouvé inconscient par votre meilleur ami sur votre canapé, trois jours plus tard. Comble de la malchance, une coupure d’électricité semble s’être produite pendant votre coma. Continuez la lecture à partir du point 1.

3. Les jeux sont à présent installés, mais le plus dur reste à venir ! Deux icônes apparaissent sur votre interface PlayStation : Heavy Rain (sorti en 2010) et Beyond: Two Souls (sorti en 2013). Quel jeu allez-vous lancer ?

  • « Je n’ai joué à aucun de ces jeux ; je dois donc encore réfléchir. », passez au point 4.
  • « J’ai déjà joué à Beyond: Two Souls ; je vais donc découvrir le premier. », passez au point 5.
  • « J’ai déjà joué à Heavy Rain ; je vais donc découvrir le second. », passez au point 6.
  • « J’ai déjà joué aux deux jeux et je veux découvrir les nouveautés du portage de Heavy Rain. », passez au point 7.
  • « J’ai déjà joué aux deux jeux et je veux découvrir les nouveautés du portage de Beyond: Two Souls. », passez au point 8.

4. C’est votre première fois avec David Cage, le développeur derrière Heavy Rain et Beyond: Two Souls ? Pas de panique, voilà tout ce que vous devez savoir. À la sortie d’Heavy Rain en 2010, beaucoup d’encre avait coulé, décrivant les limites qu’avait atteintes le médium du jeu vidéo dans ses narrations. En effet, ce soft — tout comme Beyond: Two Souls — vous demandera très régulièrement de n’être que spectateur, limitant un maximum les échanges entre vous et le jeu. À tel point que vous avez parfois l’impression d’avoir lancé un bon film. Certains détracteurs du genre vous diront que Quantic Dream a accouché d’un vulgaire « film interactif » plutôt que d’un « jeu vidéo ». D’autant plus que le réalisme des graphismes apportent de l’eau à ce moulin. Alors, si vous êtes allergique à un bon scénario, vous pouvez retourner jongler avec vos couteaux de cuisine et passer directement au point 14.

Si vous faites l’impasse sur le gameplay, sur certaines textures pas forcément très sexys et sur l’aspect « blockboster » de l’histoire des deux jeux, vous serez entièrement transporté dans des univers bien écrits et matures. Dans Heavy Rain et Beyond: Two Souls, on partage le vécu de nos personnages du début à la fin, et peu nous importe le reste. Ici, pas de boss, pas de trousse de soin, pas de point de sauvegarde ou de niveaux, mais simplement un récit à dévorer.

Mais que vaut chaque jeu ? C’est maintenant à vous de le découvrir.

  • « Ça a l’air cool, je vais commencer par Heavy Rain. », direction le point 5.
  • « Intéressant, je suis curieux de tester Beyond: Two Souls. », direction le point 6.
  • « Je vais tenter de lancer les deux jeux en même temps ! », direction le point 12.
Heavy Rain
Heavy Rain — Quantic Dream (2010, PS3)

5. Vous avez donc décidé de lancer Heavy Rain, sorti pour la première fois en 2010 sur PS3. Vous êtes maintenant prêt à vous embarquer dans ce thriller interactif qui raconte l’histoire du tueur aux origamis et de quatre protagonistes qui vont tenter de jouer le rôle de la police. Force est de constater que la formule fonctionne : vous êtes très rapidement happé par un récit passionnant, même si parfois légèrement bancal. Vous avez envie de connaître la suite de l’aventure, et vous bouillonnez de recommencer le scénario et de découvrir d’autres fins parmi les dix-huit disponibles. Car tout peut arriver dans Heavy Rain ! L’effet de surprise et les retournements de situations sont constamment au rendez-vous, et les choix demandés au joueur sont cruciaux, forgeant l’une des conclusions de la meilleure manière. La rejouabilité du titre est donc, logiquement, son point fort. Et l’expérience se partage très volontiers avec des proches (uniquement en mode spectateur, par contre) ; vous aurez un plaisir fou à crier sur la personne qui tient la manette « non, fais pas ça ! » ou « j’aurais clairement pas choisi ça, moi ! ».

Quoi qu’il en soit, vous avez désormais terminé Heavy Rain ! Il est 4 heures du matin. Vous n’avez vraiment pas vu le temps passer, et, de toute façon, il vous fallait connaître l’identité du tueur ce soir. Que décidez-vous maintenant ?

  • « Après une bonne nuit de sommeil, je me renseignerai sur les nouveautés apportées par ce remaster PS4. », direction le point 7.
  • « Après une bonne nuit de sommeil, je commencerai Beyond: Two Souls. », direction le point 6.
  • « J’enchaîne immédiatement avec Beyond: Two Souls. », direction le point 13.
Beyond: Two Souls — Quantic Dream (2013, PS3)
Beyond: Two Souls — Quantic Dream (2013, PS3)

6. Vous avez donc décidé de lancer Beyond: Two Souls, sorti pour la première fois en 2013 sur PS3. Vous êtes maintenant prêt à embarquer dans un film de science-fiction qui raconte l’histoire d’une jeune femme aux pouvoirs psychiques paranormaux capable de communiquer avec une étrange entité ectoplasmique. Vous constatez très rapidement que les morceaux du scénario qui vous sont proposés ne sont pas dans le bon ordre, et vous tentez, tant bien que mal, de remettre les pièces du puzzle ensemble. Malgré cette difficulté notable, le plaisir de découverte est au rendez-vous.

Le récit de Beyond: Two Souls se veut original, mais tombe très facilement dans les clichés, puisant ses idées dans diverses grosses productions de films américains (au même titre que le personnage principal du jeu qui est incarné par Ellen Page). Certaines parties sont même carrément dispensables. Vous remarquez également que vos choix n’ont que peu d’influence sur la suite de vos pérégrinations, et que les embranchements ne sont pas aussi fleuris que ce que vous savez à propos d’Heavy Rain.

Car, oui, malheureusement, vous vous sentez obligé de comparer Beyond: Two Souls à Heavy Rain, deux jeux qui n’ont pourtant que leurs parents en commun. D’ailleurs, tout comme avec son grand frère, vous pardonnez à Beyond: Two Souls ses petits défauts tant vous vous sentez investi dans l’aventure. Grosse nouveauté par rapport à Heavy Rain : il est possible de jouer à deux, chacun incarnant l’un des deux personnages principaux (le second étant l’entité ectoplasmique). Et, on ne va pas se mentir, c’est franchement plaisant de partager l’aventure officiellement en duo, même si, narration oblige, on joue chacun son tour.

Quoi qu’il en soit, vous avez désormais terminé Beyond: Two Souls ! Il est 4 heures du matin. Vous n’avez vraiment pas vu le temps passer, et, de toute façon, il vous fallait découvrir les origines de ces pouvoirs paranormaux. Que décidez-vous maintenant ?

  • « Après une bonne nuit de sommeil, je me renseignerai sur les nouveautés apportées par ce remaster PS4. », direction le point 8.
  • « Après une bonne nuit de sommeil, je commencerai Heavy Rain. », direction le point 5.
  • « J’enchaîne immédiatement avec Heavy Rain. », direction le point 13.
The Heavy Rain and Beyond: Two Souls Collection — Quantic Dream (2016, PS4)
The Heavy Rain and Beyond: Two Souls Collection — Quantic Dream (2016, PS4)

7. Vous décidez de vous rendre sur Internet pour découvrir les nouveautés apportées à ce portage de Heavy Rain sur PS4, car, soyons honnêtes, que vous ayez terminé le jeu original ou pas, vous n’avez rien constaté de nouveau… Et pour cause ! Cette adaptation de Heavy Rain est vide de sens, tant le nombre de modifications est bas. Vous avez entendu parler d’un DLC qui était sorti pour ce jeu un peu après son lancement en 2010 ; pourtant, impossible de le trouver sur votre version. Selon le site sur lequel vous vous renseignez, il est indiqué que l’affichage est passé de 720p à 1080p ; malheureusement, votre œil n’a pas vu la moindre différence. Que reste-t-il ? Uniquement l’expérience de jeu originale qui est toujours de très bonne facture.

  • « Maintenant que je sais tout, je peux éteindre ma PS4 et me consacrer à mes études. », sautez au paragraphe 9.
  • « Je n’ai toujours pas du tout joué à Beyond: Two Souls. », sautez au paragraphe 6.
  • « En fait, je ne sais toujours pas quelles sont les nouveautés apportées à ce portage PS4 de Beyond: Two Souls ! », sautez au paragraphe 8.

8. Vous décidez de vous rendre sur Internet pour découvrir les nouveautés apportées à ce portage de Beyond: Two Souls sur PS4. Vous avez déjà pu constater qu’il est maintenant possible de vivre l’histoire dans l’ordre chronologique. Cela vous évitera de vous creuser trop les méninges, mais fera surtout ressortir le côté « brouillon » du jeu. En effet, dans l’expérience originale, il était attendu d’être déboussolé d’un chapitre à un autre, car la trame était volontairement emmêlée dans tous les sens. Alors que, maintenant, avec les épisodes correctement rangés qui sautent, malgré tout, du coq à l’âne, on est en droit de se demander si le scénario de base était réellement peaufiné.

Vous décidez donc de mettre cette « nouveauté » de côté et de chercher les autres : le DLC Advanced Experiment est présent sur le disque (un petit plus d’environ trente minutes de jeu), vous pouvez désormais visionner tous vos choix sur un écran de statistiques, et les graphismes ont été légèrement améliorés (l’affichage est maintenant en 1080p). Et c’est tout ! Trop peu à votre sens ; vous fermez votre navigateur Internet, un peu déçu par la situation.

  • « Maintenant que je sais tout, je peux éteindre ma PS4 et me consacrer à mes études. », sautez au paragraphe 9.
  • « Je n’ai toujours pas du tout joué à Heavy Rain. », sautez au paragraphe 5.
  • « En fait, je ne sais toujours pas quelles sont les nouveautés apportées à ce portage PS4 de Heavy Rain ! », sautez au paragraphe 7.

9. Malheureusement, il est déjà trop tard ! Vous avez passé tellement de temps à jouer à cette collection que vous en avez négligé vos études, et plus particulièrement votre examen de physique quantique qui a commencé il y a plus d’une heure, pendant que vous procrastiniez. Une nouvelle page de votre vie misérable vient donc de se tourner en même temps que la nouvelle de l’échec total de votre test scientifique.

Soudain, vous vous rappelez que tout ceci n’est en fait qu’un jeu stupide, et que, en fait, vous avez pleinement le pouvoir d’inverser la situation.

  • « Je choisis la gloire et la fortune ! », dirigez-vous au point 10.
  • « Je crée une machine à remonter dans le temps pour rattraper mes erreurs passées ! », dirigez-vous au point 10.
  • « J’invente une excuse bidon pour tenter de repasser mon examen de physique quantique. », dirigez-vous au point 11.
  • « Je saute directement à la conclusion de ce test, parce que je le peux… », dirigez-vous vers la Conclusion.

10. Et ça fonctionne ! Allez directement au point 15 pour connaître la suite de votre brillant avenir ! (Si vous ne trouvez pas le 15, vous pouvez repartir du point 9.)

11. Ça aurait pu fonctionner si vous aviez deux points supplémentaires en « Charisme ». Malheureusement, vous allez devoir trouver une autre solution. Retournez au point 9.

12. Après plusieurs essais infructueux, vous jetez votre pad PS4 sur votre console qui se met à rayonner. Une voix s’extrait des gerbes de lumière: « n’entre pas dans la lumière ! », dit-elle. Mais vous comprenez « jongle avec des couteaux de cuisine ! ». Rendez-vous au point 14.

13. Visiblement, votre PS4 aussi est fatiguée, car, au moment de lancer le second jeu, elle surchauffe et grille complètement. Vous décidez de revendre votre téléviseur HD pour vous acheter une nouvelle console. Malheureusement, vous n’avez maintenant plus qu’un minuscule écran cathodique sans port HDMI. Vous pleurez toutes les larmes de votre corps, en espérant que cela répare vos bêtises. Bien entendu, il n’en est rien : vous ne pourrez pas jouer au second jeu. Vous pouvez arrêter la lecture et reprendre une activité normale.

14. Vous êtes mort. Vous pouvez arrêter la lecture et reprendre une activité normale.

Heavy Rain, bannière

Conclusion

Mon petit jeu vous a plu ? Car, personnellement, je me suis beaucoup amusé à vous rédiger tout ça, alors que je me suis un peu moins fait plaisir en recommençant ces deux aventures de Quantic Dream. Vous l’aurez compris, si vous possédez encore une PS3 fonctionnelle avec les deux Blu-Ray des softs mentionnés, vous n’avez que peu de raisons de vous procurer cette compilation PS4. Les nouveautés sont trop avares, et la refonte graphique est anecdotique. Cette collection n’a d’intérêt que si vous découvrez pour la première fois Heavy Rain et Beyond: Two Souls. Ces deux petits diamants — même si perfectibles — méritent clairement un long détour, que vous soyez amateur de bons jeux vidéo ou de bonnes intrigues. Et leur prix combiné est plus qu’aguicheur ! Alors, si vous êtes dans ce cas, foncez, et, sinon, rangez immédiatement votre carte de crédit dans votre porte-monnaie.

Les pours et les contres

+ Deux excellents jeux dans un seul pack à prix honnête  L’amélioration graphique anecdotique
+ La présence du DLC de Beyond: Two Souls  L’absence du DLC de Heavy Rain
+ Les nombreuses fins possibles entre les deux jeux  Pas assez de contenu supplémentaire pour le portage des deux jeux
+ L’expérience de jeu originale est toujours intacte Prévoyez beaucoup d’espace sur le disque dur de votre PS4
+ Vous avez participé à une nouvelle aventure « dont vous êtes les héros » L’aventure « dont vous êtes les héros » à laquelle vous avez participé s’est mal terminée

Thomario

3 thoughts on “The Heavy Rain and Beyond: Two Souls Collection

  1. Très bel article, j’ai adoré la structure adoptée, très amusant à lire. Merci!
    Je ne connaissais pas ces jeux, et ils m’intriguent beaucoup maintenant. Malheureusement je n’ai ni ps3 ni ps4.

    1. Je te remercie ! Content d’avoir piqué ta curiosité. Tu peux toujours essayer d’aller « squatter » la PS3/4 d’un(e) ami(e)… d’autant plus que — comme dit dans l’article — ça vaut la peine de jouer à deux à ces jeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *