Pixels Gaming Awards 2016

2016 est pour moi une année où j’ai touché peu de jeux vidéo. Cependant, ceux auxquels j’ai joué étaient très qualitatifs. Le jeu sur lequel j’ai passé le plus d’heures depuis le début de l’année est le déjà nommé Game Of The Year 2016 : Overwatch. Ce FPS nerveux, à la croisée avec le MOBA, doté de nombreux personnages au gameplay plutôt varié est la dernière franchise de Blizzard Entertainement et il faut dire que ces gens s’y connaissent en matière de jeu triple A. Franchement presque rien à redire dessus, probablement le meilleur jeu multijoueur auquel j’ai joué depuis longtemps, on y devient très vite « addict » !

Cependant, ce n’est pas Overwatch qui remportera la palme cette année. Ceux qui me connaissent savent que je suis un homme friand de RPG et cette année, il y a eu de quoi s’en mettre sous la dent. Venu le temps de Noël, mon choix est très clair : ce ne sera pas le très attendu Final Fantasy XV ou bien le très bon (post-patch) Dishonored 2 qui l’emportera cette année mais bien la dernière extension de The Witcher 3, The Witcher 3 : Blood and Wine. Vous allez me dire « mais voyons ce n’est pas un jeu à part entière, tu ne peux pas lui attribuer ce titre ! », ce à quoi je répondrais : ce DLC est tellement complet que 80% des éditeurs de jeux vidéo en auraient fait un « The Witcher 4 » à la place ! En effet, cet add-on nous emmène dans la région de Toussaint, une espèce de mélange sublime, entre Kaamelot et la Toscane, visuellement comme en termes de lore, où notre sorceleur bien aimé doit résoudre un problème de meurtres perpétrés par un vampire. Préparez-vous à plus de 50 heures de gameplay pour les joueurs les plus assidus !

Déjà que le jeu de base est pour moi le meilleur jeu de la décennie jusque-là, cette extension le sublime et y met un point final de toute beauté. Comme d’habitude, un gameplay aux petits oignons, un scénario riche en rebondissements et détails, des personnages attachants et des nouvelles mécaniques de jeu font la clé du succès et rajoutent encore une couche d’or massif au trône que CD Projekt Red avait acquis en 2015 avec ce dernier opus des aventures de Geralt de Riv ! Rendez-vous en 2017, pour parler de Cyberpunk 2077, j’espère. Bonne année à tous !

Nehor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *