Le Banquet #3 – Pique-nique

Numéro un peu particulier du Banquet, série d’articles dans lesquels nous traitons ensemble de jeux courts et pas chers sous la forme d’un repas, le Pique-nique parlera aujourd’hui des jeux mobiles, que l’on peut prendre partout où l’on va.

Les canapés – Kami, Strata

Pour commencer ce pique-nique champêtre, deux petits puzzle games relaxants et colorés. Dans Kami, le joueur doit faire en sorte qu’un motif multicolore devienne monochrome. Pour ce faire, il lui suffit de sélectionner une couleur et de toucher un des motifs pour le remplir de la couleur choisie. Si l’on disait, par exemple, qu’en face de nous se trouve un carré blanc sur fond rouge, colorier le carré en rouge résout le puzzle. Si ce carré avait en son centre un cercle bleu, il faudrait encore, au choix, le colorier en rouge, ou recouvrir l’ensemble du fond maintenant rouge en bleu. Le soft compte les coups qu’on utilise et note ainsi notre performance, le minimum de coups offrant un meilleur score.

Évidemment, plus on avance, plus ça se corse…

Strata quant à lui est un jeu où il faut empiler les couleurs. Chaque niveau commence en nous présentant une grille quadrillée recouverte de carrés de couleur. Le joueur doit alors entrecroiser des bandes colorées afin que la couleur de la bande la plus haute corresponde à celle de la case qu’elle survole. Bien sûr, il va falloir jouer avec les empilements et les croisements afin de résoudre des grilles allant jusqu’à 6×6 cases. Le jeu ne note pas le joueur sur sa performance, sauf s’il résout un des niveaux sans indice ni se tromper, et reste donc plutôt zen.

Une image vaut plus que mille mots.

Sandwich jambon-beurre – First Strike

Il est temps de se mettre quelque chose de plus nourrissant sous la dent. First Strike comblera votre désir de toute puissance, puisqu’il vous met dans la peau d’une nation en pleine guerre nucléaire. A vous donc de la gagner en construisant des missiles, des systèmes de défenses, en conquérant les contrées avoisinantes pour étendre votre emprise sur le monde… Les parties ont l’avantage de ne pas durer trop longtemps, avoisinant une moyenne d’environ trente minutes, et suivent une progression souvent linéaire mais jouissive, durant laquelle nos actions sont de plus en plus efficaces grâce à un arbre de compétences simple mais agréable, aboutissant sur la construction d’une super-arme, parmi un choix de six, permettant de réduire à néant ses adversaires. Mais est-ce que les atomiser et gagner la guerre est forcément une victoire ? Des milliards de personnes sont mortes, des villes et des pays ont été rayés de la carte, la planète est polluée… Eh oui, parfois la solution n’est pas toujours d’anéantir son adversaire. Quelle est donc la solution ? A vous de la découvrir en jouant à First Strike !

La première attaque (« First Strike ») permet bien souvent de déterminer le vainqueur.

La salade de thon – The Firm

Si First Strike vous a laissé sur votre faim, passons à un plat plus conséquent encore. The Firm saura rassasier le requin de la finance qui est en vous ! On y joue un trader qui rejoint l’entreprise The Firm et dont le but est de gagner le plus d’argent possible en achetant et vendant des actions qu’on lui présente. On nous montre alors qu’il existe deux types d’actions : celles dans le rouge et celles dans le vert. Évidemment, trier les rouges des vertes serait trop facile, il faut donc bien observer la tendance de ces parts de marchés. En effet, être dans le vert n’est pas synonyme de bénéfice, car si la tendance est vers le bas, mieux vaut abandonner l’idée de dépenser son argent. Et si c’est une action rouge ayant une tendance ascendante, cela vaut la peine de l’acheter. Tout ce jeu de savoir quelle action acheter et laquelle vendre se fait à l’aide de ses deux yeux et d’un doigt, qui doit glisser les diverses offres à gauche pour les vendre et à droite pour les acheter. Au fur et à mesure des parties, on monte de niveaux et on obtient des bonus, comme une pilule permettant de ralentir le temps ou des vies supplémentaires. Le tout est présenté avec des graphismes pixelisés adorables et colorés fourmillant de détails croustillants, notamment du fait que les développeurs de chez Sunnyside Games aient nommé chaque action en référence à un élément de la pop-culture, ce qui ne manquera pas d’ajouter une touche amusante au soft !

Un pixels art merveilleux et coloré !

Le Roquefort – Osmos HD

On les adore ou on les déteste, mais les bactéries et les champignons poussant dans le fromage français le rendent unique… On ne joue pas un champignon dans Osmos, mais on contrôle une bactérie, une cellule, qui doit conquérir un univers microscopique en avalant les cellules plus petites qu’elle. Cela représente bien un défi, puisque pour se diriger, on se sépare d’une petite partie de nous-même pour se propulser dans une direction. Attention donc à ne pas trop diminuer de taille avant d’atteindre sa cible ! Ce jeu de puzzle découpé en niveaux de plus en plus difficiles saura passer le temps entre deux cours par sa musique zen et ses graphismes simples mais efficaces. Le gameplay, simple à prendre en main mais compliqué à maîtriser parfaitement, rend le jeu unique en son genre et le démarque des hits comme Agar.io qui suivent pourtant le même principe. Un must-have !

La solitaire vie d’une cellule.

La charcuterie – Steampunk Tower

Avant de passer au dessert, que diriez-vous d’un petit plat de viande séchée ? Évidemment, avant de la manger, il faut la produire, et ça tombe bien, car Steampunk Tower vous demandera de charcuter des ennemis à coup de mitrailleuses, canons, lance-scies et autres joyeusetés. Bien que les restes de vos ennemis risquent d’être indigestes, vos adversaires étant principalement des robots et des tanks, il n’empêche que le tower defense ne vous laissera pas sur votre faim. En effet, il propose beaucoup de missions, des bonus, des améliorations pour vos armes avec un système très basique mais efficace d’expérience. De plus, le jeu est plutôt joli, même si son côté quasi-monochrome peut lasser.

Un jeu agréable pour tout faire péter.

Le cornet de glace – Icebreaker: A Viking Voyage

Quoi de mieux comme dessert qu’une bonne glace bien fraîche ? Il y a tellement de parfums possibles : fraise, pistache, chocolat, vanille… Et pourquoi pas nature ? Eh oui, comme son nom l’indique, Icebreaker parle d’eau à l’état solide… Et on peut dire qu’il fait froid au pays des Vikings, à tel point que les membres de notre équipage se retrouvent pris dans des icebergs ! A nous donc de les briser ! Icebreaker est un jeu de puzzle développé par Nitrome, aux graphismes en pixel art détaillés et somptueux, et vous demandera de sauver des Vikings en découpant les blocs desquels ils sont prisonniers et de les mener à votre drakkar. Le jeu est beau, drôle et amusant, tout ce qu’il faut pour passer un bon moment !

Des graphismes somptueux pour un jeu intéressant.

Ante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *