Les No Man’s Sky

Histoire de saluer les jeux vidéo les plus décevants comme ils le méritent, un prochain grand article collectif intitulé «les No Man’s Sky 2016-2017» saluera les grandes désillusions de l’année écoulée. Les prochaines semaines, vous serez ainsi régulièrement invités à proposer des nominés, par catégories, sur notre page Facebook.


Première catégorie

«No Man’s Sky Madoff edition», récompense la plus grande déception vidéoludique issue d’un financement participatif.

Nominé :

  1. Mighty No9


Deuxième catégorie

« No Man’s Land », récompense le jeu proposant le monde ouvert le plus décevant.

Nominés :

  1. Mirror’s Edge: Catalyst
  2. No Man’s Sky
  3. Sir, you are being hauted


Troisième catégorie

« No Woman’s Sky », récompense le jeu vidéo s’étant démarqué par des clichés de genre éculés ou une sexualisation gratuite des personnages féminins.

Nominés :

  1. Dead or Alive Xtreme 3
  2. Final Fantasy XV
  3. Nier: Automata
  4. Senran Kagura: Peach Beach Splash


Quatrième catégorie

« No […] Sky », récompense les jeux dont les DLC et season pass semblent combler un manque de contenu plutôt que d’en rajouter.

Nominés :

  1. Life is Strange: Before the Storm
  2. Marvel vs. Capcom Infinite


Cinquième catégorie

« 50 Nuances de No Man’s Skies », récompense le jeu dont le scénario vous a laissé dubitatif, par sa pauvreté ou par son non-sens.

Nominés :

  1. ARMS
  2. Final Fantasy XII HD Remastered
  3. Final Fantasy XV
  4. For Honor
  5. Hey! Pikmin
  6. Life is Strange: Before the Storm
  7. Tales of Berseria


Sixième catégorie

« Compilation Collector Collection HD Remastered », récompense le pire remaster, remake ou compilation de jeu vidéo sorti durant l’année.

Nominés :

  1. Call of Duty: Modern Warfare Remastered
  2. Megaman Legacy Collection
  3. PaRappa the Rapper Remastered


Septième catégorie

« No Man’s… », récompense ces jeux bien trop courts qui nous laissent sur notre faim.

Nominé :

  1. Shantae 1/2 Hero


Huitième catégorie

« Anti-anti-conformiste », récompense votre plus grande déception de jeu indépendant (ou « indé’ » pour les intimes).

Nominé :

  1. No Man’s Sky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *