Ludicious 2018 Zürich Game Festival

Le « showcase » de la Ludicious 2018 n’est certes pas très intimidant, mais est néanmoins bien fourni !

Vamplus en vadrouille !

Au sein de cette convention ludique, un vaste espace laissait les spectateurs et visiteurs s’essayer à différents jeux, parfois déjà sortis ou au contraire en phase de test et de développement. J’ai retenu, pour ma part, quelques jeux dont je vais vous présenter les caractéristiques :

Splash Blast Panic

Ce jeu multijoueurs (jusqu’à quatre personnes) produit et édité par la Team KwaKwa n’a pas laissé indifférent l’équipe de Pixels. À une ère où les jeux à écran partagé tendent à devenir rares, l’équipe nous propose ce party game qui n’est pas sans rappeler le concept de Super Smash Bros.: on s’évertue à vaincre les autres joueurs en les faisant sortir du niveau au moyen d’attaques ou en les faisant se déplacer sur les quelques parties de l’arène où des pièges se déclenchent. Chaque arène propose donc une petite stratégie aux joueurs. Avec leur physique bien à eux, les combats deviennent très rapidement aériens et on s’efforcera de placer un coup fatal à nos amis à un moment où ils sont le plus vulnérables, afin de les envoyer valser !

Ne demandant que très peu de ressources, le jeu est agréable sur un écran de taille moyenne afin de comprendre ce qu’il se passe au sein de cette mêlée colorée. Ce jeu a, comme Super Smash Bros. ou, dans un autre registre, le Monopoly, le potentiel de briser bien des amitiés ! à déconseiller aux mauvais perdants, rageux et autres personnes de mauvaise foi !

Letters: A Written Adventure

Nominé comme « Ludicious Emerging Talent Nominee » de l’édition 2018, ce petit jeu s’inscrit littéralement dans un carnet de note. À la base, il s’agit d’un petit projet en Histoire de l’Art à l’Université de Zurich réalisé en trois semaines de l’année 2015. L’équipe, composée de trois femmes, se réunira à nouveau en 2017 afin de continuer le concept du jeu encore balbutiant. L’idée originale est celle d’une aventure textuelle, au sens littéral du terme. On avance en dirigeant une petite fille qui a le pouvoir d’interagir avec les mots présents sur la feuille du carnet, monde dont elle fait partie intégrante. Elle peut, par exemple, utiliser le mot « little » (« petit » en anglais) afin de réduire la taille d’un building qui l’empêche d’accéder au bas de la page (comme un livre, le but est d’atteindre le coin droit afin de pouvoir tourner la page). Bénéficiant d’un game design aux petits oignons, grâce à Selina Capol, artiste 2D s’occupant de l’ensemble de l’aspect graphique, les animations qui se produisent lors d’une interaction ‘mot/objet’ permettent d’apprécier pleinement le vaste travail de l’artiste. À conseiller donc aux amoureux des textes, aux âmes d’enfants et aux amateurs de carnets Moleskine !

Candydealer s’est essayée à ce jeu au concept original.

Persephone

Produit par le studio Momo-Pi, ce petit puzzle-game en vue isométrique n’hésite pas à nous conseiller de mourir pour aller de l’avant ! Édité par le studio helvético-nippon et prévu pour cet été sur mobile, on nous incite donc à envoyer notre petit personne s’éventrer sur des pics afin de « combler le vide ». Ressuscitant plus vite qu’un éclair, il peut accumuler un certain nombre de dépouilles afin de résoudre les énigmes, pour pouvoir se frayer un chemin dans un monde qui ne souhaite que sa mort ! Notre enveloppe charnelle nous permet donc d’activer des boutons, de bloquer des rayons lasers meurtriers et de déjouer divers artifices qui ne demandent qu’à nous voir périr.

Bien qu’abritant une certaine dimension morbide et glauque, l’atmosphère globale où l’on déplace notre malheureux aventurier n’en est que des plus zen. L’univers coloré nous offre des panoramas variés où l’on appréciera fortement de voir notre petit personnage se noyer, s’empaler ou finir carboniser. Amateurs de poésie, de sérénité et de puzzles, ne passez pas à côté, lors de sa sortie prévue pour cet été !

Vamplus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.