Pixels Gaming Awards 2017

Quelle belle année pour les joueurs ! Que d’innovations et de sorties fracassantes, que de bons jeux !

Pour moi, cette année a définitivement été l’année de Nintendo. Avec la sortie de la Switch le 3 mars, ce sont plusieurs centaines (à une vache près) d’heures que j’ai passées tant devant ma télévision que sur le petit écran du mode portable. Arrivée en trombe avec The Legend of Zelda: Breath of the Wild, la console nous a ensuite servi une volée de sorties 2017 que je qualifierai d’excellentes. Et donc, histoire de ne pas être le centième à choisir Zelda comme jeu de l’année (parce que, dans le fond, on le sait tous), je vais me pencher sur le soft qui m’a accompagné durant le passage entre 2017 et 2018, et qui m’a permis de démarrer cette année sur une note vidéoludique extrêmement positive: Xenoblade Chronicles 2.

Partant d’une base à succès, c’est plus de 10 ans après la sortie du 1er opus que Monolith Soft nous a lâché cette bombe atomique juste à temps pour les fêtes de fin d’année. Le jeu reprend et améliore drastiquement les idées de son prédécesseur offrant une expérience variée, complexe, engageante et surtout très addictive. Le scénario et l’univers sont développés à leur paroxysme, et la trame narrative est tellement étayée qu’il n’est pas possible de s’en détacher. Les personnages, leur histoire, les enjeux et difficultés qu’ils rencontrent amèneront le joueur à s’investir pleinement dans cette aventure. Le système de jeu est d’une simplicité étonnante et pourtant d’une profondeur inédite, innovant en tout point les principes posés par Xenoblade Chronicles premier du nom. Ajoutez à cela des environnements magnifiques, une bande-son stellaire et une touche d’ambiance d’anime japonais, et vous obtiendrez un sérieux concurrent au titre de jeu de l’année 2017.

Andreios

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *