Mario Top-10

1ère place — Monde S-2
Super Mario Bros. 3

console: Nintendo Entertainment System (NES)
dates de sortie: 23 octobre 1988 (Japon) ; 29 août 1991 (Europe)
développeurs: Nintendo EAD

Nous y voilà! La première place tend les bras à Super Mario Bros. 3, né la même année que moi, 1988, sur la première console de salon de Nintendo, la Nintendo Entertainment System (ou plus sobrement «NES»). Il ne s’agit objectivement pas du plus abouti des jeux d’aventure de mon plombier préféré, ni le plus beau, ni le plus long, mais il a le mérite d’avoir introduit un certain nombre de concepts qui sont non seulement devenus des classiques pour Big N, mais également pour le domaine du jeu vidéo en général. Ce troisième opus des péripéties de Mario nous fait —entre autres— découvrir la notion «d’overworld», une carte réunissant l’ensemble des mondes et niveaux du soft sur laquelle il est possible de se balader, laissant la liberté au joueur d’avancer dans sa quête comme bon lui semble, et de compléter les stages dans l’ordre souhaité. (Jusqu’à un certain point, évidemment.) Cela offre une rejouabilité quasi-illimitée à un jeu qui ne connaissait pas encore le principe de sauvegarde. Et, croyez-moi, j’ y ai rejoué un nombre incalculable de fois! À vrai dire, je suis tout simplement tombé amoureux de Super Mario Bros. 3 durant mon enfance. Sans lui, je ne serais jamais devenu le gamer que je suis actuellement; je ne serais peut-être même pas devenu un gamer du tout. Même s’il ne s’agit pas officiellement de mon premier jeu vidéo, il l’est dans mon cœur. C’est donc sur cette note de nostalgie (et un peu de niaiserie) que je conclus mon top-10 des meilleurs jeux Mario.

L’écran d’accueil ravive plein de souvenirs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.