Mario Top-10

6ème place — Monde 2-1
Super Mario World 2: Yoshi’s Island

console: Super Nintendo Entertainment System (SNES)
dates de sortie: 5 août 1995 (Japon) ; 5 octobre 1995 (Europe)
développeurs: Nintendo EAD

On pourrait argumenter que Super Mario World 2: Yoshi’s Island n’est pas réellement un jeu de la série Mario, mais plutôt de celle de Yoshi, tout comme sa —plus ou moins— suite Yoshi’s Story sur Nintendo 64 ou les deux (catastrophes) que sont Yoshi Island DS et Yoshi’s New Island (3DS) qui abandonnent complètement le nom du plombier dans leur titre… En réalité, je me fiche pas mal du débat sous-entendu ci-dessus, car, à mon sens, cet épisode sur SNES est purement et simplement l’un des meilleurs jeux de tous les temps. Point. Si je vous présentais un Top-10 de Dark Souls (un, deux, trois, …), je n’aurais aucun scrupule à inclure la plus aboutie des aventures du dinosaure (oui, c’est un dinosaure et pas un dragon) vert préféré du Royaume Champignon.

C’est donc en 1995 que Nintendo tente de légèrement laisser de côté Mario pour installer sa nouvelle star sur le devant de la scène. Je ne vais pas vous mentir, lorsque j’ai vu pour la première fois les visuels du soft dans des magazines de jeu vidéo, j’ai grimacé et j’ai eu peur. Le scénario s’installant dans le passé de Mario, qui est ici un petit bébé (pénible), les directeurs artistiques ont décidé de donner une esthétique enfantine à l’ensemble de leur œuvre: des décors dessinés aux crayons de couleur, des musiques relaxantes et pleines de souvenirs de jeunesse, et un gameplay posé. Il s’agit d’une réussite totale! Mais des images en petits formats sur des pages imprimées d’ouvrages de kiosques ne lui rendaient pas hommage. La plate-forme proposée est plutôt novatrice pour l’époque: pas de système de santé, des vies à peine présentes, des objets à collectionner nécessaires pour finir chaque niveau à 100%, et une difficulté bien dosée (et extrême sur les derniers niveaux ou ceux dits secrets). Bref, un petit chef-d’œuvre comme on en fait peu.

À ce jour, aucun des rejetons de Super Mario World 2: Yoshi’s Island n’a réussi à égaler un tel niveau d’excellence, mais je me permets une petite mention spéciale pour Yoshi’s Woolly World sorti en 2015 sur Wii U, un jeu cousu (…) de bonnes intentions et idées.

Je ne vous quitterai pas sans vous parler du boss final épique et de sa musique ancrée dans mon cerveau à vie de cette aventure de Yoshi sur SNES qui mérite largement sa sixième place.

L’esthétique du jeu est encore plus splendide lorsque l’on y joue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.