Une année en Pixels

Si 2017 était une année riche en sorties vidéoludiques, 2018 a fait encore plus fort, avec de nombreux titres se parant de scores excellentissimes de la part des critiques et du public. On pense alors à God of War, qui a gagné le prix du meilleur jeu de l’année aux Game Awards, ou encore à Red Dead Redemption 2, qui a raflé nombres de trophées lors de cette même cérémonie. Je trouve, cependant, que là où le jeu vidéo a brillé cette année, c’est dans les sorties plus modestes, qui comportaient nombres de bijoux parfois insoupçonnés. Retour, donc, sur les jeux qui m’ont marqué durant l’année.

Prix « Œuvre d’art » – GRIS

Il y a peu de jeu en 2018 qui m’ont émerveillé par leurs graphismes comme GRIS. Composée de lignes claires et de couleurs aquarelles, la direction artistique tenue par l’artiste espagnole Conrad Roset est tout bonnement sublime. Représentant un monde imaginaire emprunt de rêve et de mélancolie, GRIS profite également d’un usage intelligent de la caméra dont les mouvements mettent parfaitement en évidence le côté imposant et majestueux des paysages que l’on traverse.

Prix « Littérature » – The Red Strings Club

Si des jeux comme Read Dead Redemption 2 ou God of War proposent une narration intéressante et des histoires captivantes, ils n’ont pas fait le poids face à The Red Strings Club, un jeu narratif indépendant se passant dans un univers cyberpunk. Les prémices sont originales : on connaît la fin de l’histoire, et on joue ce qui se passe avant, faisant de nombreux choix qui mèneront forcément à la même tragique conclusion. Le tout est enrobé dans une histoire de complot technologique autour d’une corporation mégalomane, et l’histoire finale est touchante, diablement prenante et possède une impressionnante rejouabilité.

Prix « Joystick d’or » – Monster Hunter World

Premier opus de la saga sur PC, Monster Hunter World propose un des meilleurs gameplay de la série. Les nombreuses classes, armes et arts de chasse, les monstres variés et la possibilité de jouer avec ses amis en ligne viennent complimenter le gameplay déjà extrêmement jouissif de la saga. Malgré un début poussif, l’expérience en late game en vaut la chandelle !

Prix « Mélomane » – XCOM 2: Tactical Legacy Pack

Eh oui, je parviens pour la deuxième fois consécutive à placer XCOM 2 dans mon top de l’année malgré sa sortie en 2016 ! Il faut dire que les apports continuels au jeu m’y obligent un peu… Cette fois-ci, c’est un pack de contenu sorti en octobre 2018 qui me permet de vous en parler. Si les nouveautés qu’il apporte sont bienvenues, je le mentionne ici pour la nouvelle bande-son qu’il propose : un remaster complet de la musique du premier jeu de la saga, XCOM: UFO Defense. Dynamique et originale, elle change radicalement l’expérience de jeu en y ajoutant un feeling old-school des plus appréciables.

Prix « Crème de la crème » – Hitman 2

Que dire sur Hitman 2 qui n’a pas déjà été dit pour le premier ? D’un côté, le manque quasi-absolu de nouveautés peut être considéré comme une mauvaise chose, mais de l’autre, c’est plus de niveaux de Hitman, ce qui est déjà amplement suffisant. On se plonge dans six niveaux gigantesques, aux quatre coins du monde, dans des environnements organiques, véritables fourmilières dans lesquelles on va mettre un grand coup de pied. Le gameplay est le même que le premier : on peut jouer ses missions de manières létale ou non-létale, on peut se déguiser, récupérer des objets, des armes, faire diversion, refaire chaque mission plusieurs fois d’un millier de façons différentes, remplir des objectifs secondaires, des missions alternatives… La variété est telle qu’elle est presque difficile à appréhender, tellement on ne sait où donner de la tête. Le tout est porté par des graphismes somptueux et une bande-son imposante, bien que peu mémorable. Un jeu au gameplay riche et complexe qui vaut chaque seconde qu’on y passe et le gagnant, sans conteste, du titre de jeu de l’année.

Ante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.