Membres d’honneur

Membres d’honneur

Les membres d’honneur de Pixels sont les membres ayant fortement contribué au fonctionnement de l’association.

Son Hoang Do (1991-2016)
Membre actif de 2015 à 2016, membre d’honneur depuis mars 2017
Membre de Pixels dès sa fondation, Hoang a été le premier graphiste et le deuxième trésorier de l’association. Membre important de PolyLAN, il a contribué à poser les bases de l’amitié entre nos associations. Toujours souriant et prêt à amuser les collègues après l’effort, Hoang a surtout été un ami sincère. Nous saluons le temps passé à ses côtés autant que nous pleurons son départ.
Thomas Méchineau (1988)
Membre actif de 2015 à 2018, membre d’honneur depuis octobre 2018
Membre de Pixels dès sa fondation, Thomas a importé la formule dont son association d’origine, la LudIC, avait le secret. Résultat: les soirées Super Pixels World étaient nées. Pilier de l’équipe événement, Thomas a également été un membre central de l’équipe média, au sein de laquelle il a mis en place les Comixels et veillé à la pérennisation des Pixels Café. Dévoué, Thomas s’est présenté au pied levé pour être le deuxième secrétaire de l’association, avant de rejoindre la coprésidence pendant trois semestres chargés. Enfin, Thomas aura marqué l’histoire en tant que tout premier membre de l’association à devenir papa. Tous nous vœux à lui et sa famille.
Basile Donzé (1995)
Membre actif de 2015 à 2018, membre d’honneur depuis octobre 2018

Arrivé à Pixels à l’automne 2015, Basile s’est rapidement investi dans l’association dans son entier. Rejoignant directement les équipes événements et média (dont il deviendra le coresponsable), c’est dans cette dernière qu’il apportera sa plus grande pierre à l’édifice: démarchant les éditeurs, il obtient la confiance de deux géants – Nintendo et Capcom. Basile a l’esprit d’équipe, et répond présent en reprenant la responsabilité de secrétaire, puis de l’équipe conférences, parallèlement à son travail de coresponsables des affaires juridiques. Mais enfin, Basile est pratiquement bilingue, capable de vous traduire Booba dans la langue de Goethe, et c’est sur son initiative qu’il envoie Pixels en expédition à Cologne pour la Gamescom. Le comité lui souhaite bon vent en région germanophone où il continue son cursus.